Voyager sur l’eau est en Pologne une alternative à l’automobile, une solution pour ceux qui ont de la patience, du temps, et qui aiment la nature sauvage.

Les voies navigables polonaises ne se réduisent pas à la Vistule – dernier grand fleuve sauvage d’Europe – mais comprennent aussi le canal d’Oberland (d’Elbląg) et ses étonnants plans inclinés, la grande boucle de Grande-Pologne et ses écluses classées, tout un réseau de rivières et canaux pittoresques.

Les voies navigables permettent d’atteindre la Mazurie, le cœur de la vieille ville de Gdańsk, le château des chevaliers teutoniques de Malbork, le centre de Wrocław ou de Varsovie, le château royal de Cracovie (Wawel).

Sur pratiquement chaque tronçon de voie navigable polonaise, on peut rencontrer un grand nombre d’oiseaux et d’animaux rares tels que le castor, le pygargue à queue blanche ou l’élan.

Le réseau hydrologique polonais est en communication avec les principales voies navigables européennes: il est accessible depuis les réseaux fluviaux allemand, français, belge, néerlandais, autrichien, tchèque, hongrois et roumain.

Les voies navigables polonaises représentent plus de 3 500 kilomètres de cours d’eau, lacs et canaux. Comparativement aux voies navigables allemandes, françaises, néerlandaises et belges, les rivières et canaux polonais sont exceptionnellement propres et presque toujours pittoresques. La navigation des péniches et autres grosses embarcations y est inexistante. Leur cours traverse généralement des régions verdoyantes.

Les voies navigables polonaises

Les voies navigables polonaises représentent plus de 3 500 kilomètres de cours d’eau, lacs et canaux. Comparativement aux voies navigables allemandes, françaises, néerlandaises et belges, les rivières et canaux polonais sont exceptionnellement propres et presque toujours pittoresques. La navigation des péniches et autres grosses embarcations y est inexistante. Leur cours traverse généralement des régions verdoyantes.

Le réseau hydrologique polonais est en communication avec les principales voies navigables européennes : il est accessible depuis les réseaux fluviaux allemand, français, belge, néerlandais, autrichien, tchèque, hongrois et roumain.

Sur pratiquement chaque tronçon de voie navigable polonaise, on peut rencontrer un grand nombre d’oiseaux et d’animaux rares tels que le castor, le pygargue à queue blanche ou l’élan.

Les voies navigables permettent d’atteindre la Mazurie, le cœur de la vieille ville de Gdańsk, le château des chevaliers teutoniques de Malbork, le centre de Wrocław ou de Varsovie, le château royal de Cracovie (Wawel).

Les voies navigables polonaises ne se réduisent pas à la Vistule – dernier grand fleuve sauvage d’Europe – mais comprennent aussi le canal d’Oberland (d’Elbląg) et ses étonnants plans inclinés, la grande boucle de Grande-Pologne et ses écluses classées, tout un réseau de rivières et canaux pittoresques.

Voyager sur l’eau est en Pologne une alternative à l’automobile, une solution pour ceux qui ont de la patience, du temps, et qui aiment la nature sauvage.