Les itinéraires de navigation polonais – généralités

Comparativement au réseau de navigation fluviale allemand, français et néerlandais, les voies navigables polonaises sont peu fréquentées. Les péniches et autres grandes embarcations n’y circulent pas, la navigation fluviale polonaise étant insignifiante. La navigation de plaisance se développe petit à petit, et le long des rivières de Pologne, le voyageur ne rencontre pratiquement rien d’autre que des barques de pêcheurs.

Les cours d’eau polonais sont propres et verdoyants : ils passent souvent par des couloirs de verdure en réserves naturelles. Les canaux sont généralement bordés d’une végétation abondante. On peut se baigner et pêcher dans presque toutes les rivières.

Tous les équipements hydrauliques (écluses, plans inclinés) fonctionnent pendant la belle saison (en dehors des périodes d’entretien). Ce sont souvent des installations anciennes, mais elles sont bien entretenues. On peut avoir l’impression de visiter un musée des techniques hydrauliques. Le personnel qui les manœuvre est aimable et accueillant.

On rencontre le long des cours d’eaux polonais de nombreux oiseaux et animaux, y compris des espèces rares telles que le castor, l’élan, le cerf, le pygargue à queue blanche.

Sur les voies navigables de l’Oder, la Warta, la Noteć, le canal d’Oberland (d’Elbląg), le Nogat et le nœud des Żuławy, il est possible de naviguer avec pratiquement toutes les embarcations de plaisance. La Vistule supérieure et moyenne, le Bug, le Narew et la Pisa sont les plus beaux cours d’eau polonais mais ne sont pas accessibles aux embarcations dont le tirant d’eau dépasse 30 cm.

Des marinas sont aménagées le long des voies navigables de l’Oder, la Warta, la Noteć, le canal d’Oberland (d’Elbląg), le Nogat et le nœud des Żuławy. À quelques exceptions près, leur confort est loin d’égaler celui des marinas et des ports de plaisance allemands, français ou néerlandais. L’idéal est de passer la nuit sur l’eau, dans un canal entouré de verdure.

Les voies d’eau polonaises sont sûres : on n’y fait jamais de mauvaises rencontres et les populations riveraines sont très accueillantes envers les plaisanciers.

Excepté en Mazurie, sur le lac de Zegrze et à Gdańsk, il n’y a pas de postes d’essence le long des cours d’eau polonais, mais on trouve dans toutes les villes des stations-service où faire le plein de carburant.

Et dans chaque ville ou village, on trouve des magasins d’alimentation.